COMPOSTEUR EARTHMAKER 466L

29 900 XPF

EARTHMAKER un composteur à trois chambres pour matières organiques issus de votre jardin ou de vos déchets alimentaires

La gravité travaille pour vous !

Dimensions:  Largeur : 750 mm / Hauteur : 1200mm / Longueur : 750 mm
Volume : 466L

Quantité:

UGS : IPCOMP Catégories : , , Étiquette : Retour en boutique

Description

EARTHMAKER un composteur à trois chambres pour matières organiques issus de votre jardin ou de vos déchets alimentaires.

Utiliser un composteur c’est contribuer à diminuer de 30-50 % sa quantité d’ordures ménagères et de diminuer d’autant la taille des décharges et les volumes de déchets transportés vers le Centre d’Enfouissement Technique de PAIHORO.

Dimensions 
Largeur : 750 mm
Hauteur : 1200mm
Longueur : 750 mm
Volume : 466L

La gravité travaille pour vous !

Chambre 1 – Première phase amenant les résidus de matières organiques par l’activité microbienne et la multiplication des micro-organismes (aérobie intense) à l’état de compost frais.

Chambre 2 – La seconde phase dite de dégradation ou la température augmente fortement jusqu’à 70° en raison de la forte activité biologique qui va transformer le compost frais en un compost mûr.

Chambre 3 – La troisième phase dite de maturation ou de stabilisation pendant laquelle la température redescend autour de 40 degrés pour se stabiliser au niveau de la température ambiante et passer de l’état de compost mûr à compost

  • Compost utilisable en 30 jours en moyenne lorsque le temps est idéal
  • Contenance 466 Litres pour une production de 35 Litres de compost
  • Ne mélanger pas les déchets frais et le compost mature
  • Grandes ouvertures pour ajouter des déchets organiques
  • Montage facile sans outil (Instructions d’assemblage complètes et guide d’utilisation fournis)
  • Aucune expérience en compostage n’est requise
  • Les déchets organiques sont ajoutés par le haut à tout moment, un compost de qualité peut être récupéré dans la dernière chambre ! La gravité fait tout le travail pour vous.

 

Il existe deux types de résidus organiques compostables

  1. Déchets secs riche en carbone (matières brunes) :
  • Le marc de café qui peut également être accompagné du filtre en papier
  • Les feuilles et les sachets de thé sans agrafe
  • Les coquilles d’œufs écrasées en petites quantités uniquement
  • Les coquilles de fruits secs concassées
  • Le pain à condition de l’humidifier
  • Les restes alimentaires (viande, poisson, laitages, ail…), mais uniquement en petites quantités
  • Les mouchoirs et serviettes en papier ainsi que l’essuie-tout
  • Le papier journal à condition que l’encre ne soit pas en couleur
  • Les cartons non imprimés, mais uniquement coupés en petits morceaux
  • La litière des petits rongeurs herbivores comme les lapins ou les cochons d’Inde (foin ou paille)
  • Les plumes
  • Les copeaux et cendres de bois non traité, mais uniquement en petites quantités
  • Les bois de taille, broussailles et écorces, mais uniquement broyés
  • Les aiguilles de pin
  • La tonte de pelouse
  1. Déchets humides riche en azote (matières vertes) :
  • Les épluchures et autres déchets des fruits et légumes (y compris les agrumes !)
  • Les végétaux (fleurs coupées, fleurs fanées, feuilles d’arbre, tailles de haie, tontes de gazon séché, mousses végétales, mauvaises herbes sans graines…). Concernant les mauvaises herbes avec graines, elles sont compostables à condition de les tremper dans l’eau durant 48 heures avant de les mettre au compost.
  • Les plantes malades à condition de les incorporer au centre du compost afin de détruire les agents pathogènes (chambre 2)
  • Les éléments non consommables du potager (pieds fanés, trognons, fanes…)
  • Le fumier des herbivores et les fientes de poules

CONSEILS

Attention : les litières de chats en argile, les excréments de chats et de chiens, les sauces, huiles et graisses alimentaires, les os et coquilles de mollusques, les bois traités, les textiles, les cendres de charbon de bois, les journaux imprimés en couleur, les poussières contenues dans l’aspirateur, de la terre, des pierres et du sable, des végétaux ayant été traités avec des produits chimiques, des mégots de cigarette, les couches de bébé, ainsi que toutes les autres matières synthétiques (plastique, nylon, caoutchouc…) ne sont pas compostables.

La règle d’or pour avoir un bon compost : bien mélanger les matières vertes (humides) et les matières brunes (sèches) en respectant au mieux la répartition 2/3 de déchets secs et 1/3 de déchets humides. L’objectif est en effet de nourrir aussi bien les bactéries que les champignons !

UTILISATION

Le compost peut être utilisé comme engrais avant labour, améliore la structure des sols (apport de matière organique et amendement), ainsi que la biodisponibilité en éléments nutritifs (azote, phosphore, potasse). Au jardin, il sert à fertiliser les plates-bandes, les arbres fruitiers et le potager. Il peut également être utilisé comme terreau pour les plantes en pot et pour faire du nitrate de potassium (salpêtre). Les micro-organismes transportés dans le sol vont entre autres aider à dégrader la matière organique présente dans le sol et digérer les pollutions.